Origines et Buts

Un peu d'Histoire

chateau-epoqueLes origines de la Confrérie Saint-Etienne d'Alsace remontent au XIVème siècle. Tous les 26 décembre, jour de la Saint Etienne, la société des notables d'Ammerschwihr, près de Colmar, dont l'un des rôles majeurs était l'étroite surveillance de la qualité des vins de la cité, se réunissait pour son festin annuel. Le faste et la magnificence de cet évènement étaient tels que la population prit bientôt l'habitude d'appeler notre société "la Confrérie Saint Etienne".

La Confrérie Saint Etienne est aujourd'hui considérée comme l'une des plus anciennes de France. Son règlement intérieur, encore en usage, ne date-t-il pas de 1561 ?

Après une longue période prospère, elle subit après la Révolution française un lent déclin et s'éteint en 1848. Sous l'impulsion d'un groupe de viticulteurs et d'amis du vin d'Alsace, animé par Joseph DREYER, son Receveur-fondateur, elle ressuscita sous la forme actuelle en 1947 dans le but de faire connaître et aimer les vins d'Alsace.

En 1973, elle établit son siège au Château de Kientzheim, près de Kaysersberg. Depuis lors, d'importantes transformations ont eu lieu dans ses murs, notamment l'aménagement d'une magnifique cave où sont entreposées plusieurs dizaines de milliers de bouteilles : la célèbre Oenothèque de la Confrérie dont les millésimes les plus anciens remontent à 1834.

Règles et Traditions

chapitrePour qui veut s'imprégner de l'état d'esprit des confrères de Saint Etienne, l'article 1 du règlement est éloquent :

" Nul ne peut être Confrère de Saint Etienne s'il n'aime la joie, la bonne chère et les vins d'Alsace. Toutefois, l'admission ne sera prononcée, que sur proposition motivée d'un confrère dûment autorisé et après accor du Grand Conseil. Celui-ci soumettra en outre le postulant aux épreuves viniques d'admission... "

La Confrérie Saint Etienne regroupe ainsi tous les amis de l'Alsace, de ses vins et de sa gastronomie. Elle comprend des Confrères et des Consoeurs de grades différents reconnaissables à leur ruban portant médaille et barillet : successivement Apprentis (ruban bleu), Compagnons (ruban rouge) et Maîtres (ruban vert). On accède aux différents grades à la suite d'épreuves viniques de plus en plus difficiles passées lors des Chapitres Solennels. Un délai d'un an est exigé entre chaque grade. Des grades on été créés spécialement pour les professionnels : Vignerons (ruban or et rouge) et Sénéchaux (pour les métiers de la gastronomie, ruban blanc et or).

Des personnalités choisies par le Grand Conseil peuvent en outre recevoir la distinction de Confrère/Consoeur Oenophile ou Gastronome (ruban violet), et Confrère/Consoeur d'Honneur (ruban vert et rouge).

De par le monde, de la Belgique à la Suède, du Japon aux Etat-Unis, nos Délégations étrangères oeuvrent à la connaissance des vins d'Alsace et font rayonner l'esprit de la Confrérie Saint Etienne d'Alsace.